iSmile logo

De quoi s'agit-il ?

L'appareil masticateur et l'appareil moteur sont des systèmes étroitement liés qui s'influencent mutuellement. Les dents et la mâchoire sont étroitement liées à la colonne vertébrale par le crâne et la musculature. En conséquence, le modèle de mouvement pendant la mastication affecte également les régions corporelles les plus éloignées. Une telle connexion peut être comparée à des engrenages qui s’engrènent parfaitement pour assurer le flux de travail. Tant que les dents individuelles s'engrènent de manière optimale, l'engrenage fonctionne parfaitement. Il suffit qu'une seule branche de l'appareil soit légèrement hors forme ou perturbée par l'extérieur pour que l'ensemble du processus soit défaillant.

On entend par dysfonction de l'articulation temporo-mandibulaire (en anglais CMD) ou syndrôme algo-dysfonctionnel de l'articulation temporo-mandibulaire (SADATM), une dysfonction dans l'interaction entre le maxillaire et la mandibule, de la musculature de la mâchoire et de ses articulations. Elles font partie des maladies les plus courantes en médecine dentaire et peuvent entraîner de nombreux problèmes qui affectent considérablement la qualité de vie.

Causes du SADATM

Le SADATM est une maladie extrêmement complexe, généralement déclenchée par plusieurs facteurs, qui affecte fortement le système masticatoire de différentes manières. Les complications de cette maladie peuvent apparaître aussi bien par ordre croissant que décroissant. Les troubles du dos et des muscles du cou (par ex. faiblesses de posture congénitales ou acquises, telles qu'un déséquilibre des hanches ou des problèmes de disques intervertébraux) peuvent causer des malpositions de la mâchoire. A l'inverse, une maladie du système masticatoire est également susceptible d'affecter le reste de l'organisme. Ainsi, les troubles des muscles de la mâchoire peuvent modifier les muscles limitrophes du cou et de la nuque. Une cause fréquente des troubles de l'articulation temporo-mandibulaire est la malposition des dents, qui entraîne une malocclusion. Cette dernière peut forcer la malposition de l'articulation temporo-mandibulaire et causer des troubles dans les régions corporelles sous-jacentes. Des conditions de vie contraignantes et le stress peuvent amplifier le problème.