iSmile logo

Informations générales sur les troubles myofonctionnels


Chers parents, cher patient(e),

Vous étiez justement dans notre consultation avec votre enfant et nous vous avons expliqué que votre enfant pourrait présenter un trouble myofonctionnel. Nous avons recommandé une visite chez un orthophoniste. Peut-être que les questions suivantes vous traverseront la tête :

  1. Que signifie un trouble myofonctionnel ?

  2. Comment je le reconnais ?

  3. Quel effet cela a-t-il sur mon enfant ?

  4. Que puis-je faire contre trouble actuel ?

  5. Comment puis-je soutenir mon enfant pendant un traitement logopédique ?


Cette fiche d'information devrait vous donner une brève réponse aux premières questions et un guide d'orientation. À la réception, nous vous avons donné une liste d'orthophonistes qui travaillent bien avec nous. Si vous avez d'autres questions ou si vous recherchez un endroit pour être traité, n’hésitez pas à nous appeler quand vous voudrez.


  1. Définition

    Un «trouble myofonctionnel» décrit un déséquilibre des forces de la musculature faciale. Cela se produit lorsque la tension musculaire et les mouvements des muscles de la bouche sont altérés.

  2. Comment reconnaître une trouble myofonctionnel ?

    • Lorsqu’on ne parle pas, la langue se trouve est dans une mauvaise position de repos, le bout de la langue devrait normalement se mettre doucement contre la partie avant du palais.

    • En avalant, la langue est pressée contre ou entre les dents. C'est un mauvais schéma pour avaler, une déglutition dite viscérale.

    • Le menton montre une tension visible pendant la mastication et la déglutition, indiquant une fermeture de la bouche plus difficile.

    • Les sons s, sch, d, t, l, n sont prononcés de façon erronée.

    • Les lèvres sont ouvertes.

    • La langue n’est que très peu mobile.

  3. Autres effets

    • Respiration buccale

    • Les lèvres sont épaissies et rougeâtres

    • La lèvre supérieure n’est que légèrement mobile

    • Une posture corporelle « molle » prédomine accompagnée parfois d’une tension compensatoire par contracture de certains muscles

    • Flux salivaire augmenté

    • Mimique réduite et inexpressive

    • Malposition des dents et des mâchoires

    • Eruption tardive des dents permanentes

    • Récidive (rechute) rapide après redressement orthodontique de la position des dents et des mâchoires

  4. Qu’est-ce qui cause ces troubles ? Ce sont essentiellement des circonstances qui empêchent l’entrainement normal des muscles de la langue et des lèvres, comme par exemple :

    • Troubles pendant la grossesse

    • Complications lors de l'accouchement

    • Alimentation inappropriée du nourrisson

    • Habitudes néfastes (succion du pouce, lécher les lèvres, se ronger les ongles, tétine)

    • Posture de bouche ouverte par respiration nasale entravée (obstruction)

    • Béance, mâchoire inférieure trop grande, trop avancée

  5. Traitement myofonctionnel sur prescription de l’orthodontiste. La thérapie vise ceci :

    • Votre enfant devrait être en mesure de maintenir sa langue dans la posture de repos correcte,

    • Les mauvaises habitudes qui durent depuis de longues années devraient être arrêtées

    • Les muscles des lèvres, de la langue et de la mastication doivent être renforcées,

    • Une musculature de la bouche équilibrée ( un équilibre musculaire du visage) doit être rétablie,

    • Le processus de déglutition doit fonctionner correctement.

  6. Comment le logopède - thérapeute myofonctionnel va-t-il exercer avec votre enfant ?

    • Faire cesser les habitudes ci-dessus

    • Prendre conscience et exercer la position de repos correcte de la langue

    • Améliorer la respiration nasale et la posture corporelle générale grâce à des exercices impliquant tout le corps

    • Renforcer et flexibiliser les muscles de la langue et des lèvres

    • Effectuer des exercices d’aspiration

    • Développer par entrainement un bon réflexe de déglutition

  7. Mesures de soutien / comment puis-je soutenir mon enfant ?

    • Soutenez votre enfant avec des exercices quotidiens réguliers.

    • Encourager votre enfant lors de la conversion des mauvaises en bonnes habitudes (sucer le pouce, lécher les lèvres, se ronger les ongles, sucettes) 

    • Offrir à votre enfant un choix alimentaire équilibré. Les aliments solides favorisent les muscles masticateurs.

    • Réduire la proportion d'aliments sucrés et riches en sucre donnés à votre enfant. Cela vous aidera à éviter la réduction de la tension musculaire.

    • Donnez à votre enfant l'opportunité d'acquérir beaucoup d'expérience dans les mouvements (bonne motricité), tant pour le corps entier que pour la région de la bouche.

    • Aidez à votre enfant à pouvoir respirer librement par le nez (se moucher). Apprenez à votre enfant une bonne technique de mouchage : le nez est placé au centre du mouchoir. Alors qu'une narine est maintenue fermée, l'enfant peut souffler avec la bouche fermée. Ainsi aucune sécrétion ne vient dans les oreilles.


Pour des questions, des suggestions ou d’autres remarques, nous sommes toujours disponibles.


Votre équipe iSmile orthodontie

BELGIQUE - CANTONS DE L’EST - EUPEN   SAINT-VITH ·

www.ismile-orthocare.be

© iSmile orthocare – Digital Orthodontics | Trouble myofonctionnel